Modification de Filière laitière

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Attention : vous n’êtes pas connecté(e). Votre adresse IP sera visible de tout le monde si vous faites des modifications. Si vous vous connectez ou créez un compte, vos modifications seront attribuées à votre propre nom d’utilisateur(rice) et vous aurez d’autres avantages.

La précédente modification va être annulée. Veuillez vérifier les différences ci-dessous, puis publier l’annulation ci-dessous si c’est bien ce que vous voulez faire.

Version actuelle Votre texte
Ligne 1 : Ligne 1 :
  
 
''Extrait du document « Le rôle des différents partenaires dans un projet d’éco-quartier : Agriculture paysanne et notion d’utilité publique pour les artisans de bouche »''
 
''Extrait du document « Le rôle des différents partenaires dans un projet d’éco-quartier : Agriculture paysanne et notion d’utilité publique pour les artisans de bouche »''
 
  
  
Ligne 7 : Ligne 6 :
  
  
 
+
Entre 1990 et 2012, le nombre d’hectares consacrés aux céréales fourragères a reculé de 108'500 à 64'500, soit une baisse de 40 %. Les importations globales de céréales fourragères ont augmenté de 138 %. Parmi celles-ci, l’importation de blé fourrager a augmenté de 130 % en 11 ans et celle de l’orge de 44 %. Le volume importé de maïs grain, lui a augmenté de 720 % durant la même période ou, depuis 2006, de 165 %. Quant aux tourteaux (essentiellement soja, colza et tournesol), la hausse représente 194 % et 10 ans. 14/
Entre 1990 et 2012, le nombre d’hectares consacrés aux céréales fourragères a reculé de 108'500 à 64'500, soit une baisse de 40 %. Les importations globales de céréales fourragères ont augmenté de 138 %. Parmi celles-ci, l’importation de blé fourrager a augmenté de 130 % en 11 ans et celle de l’orge de 44 %. Le volume importé de maïs grain, lui a augmenté de 720 % durant la même période ou, depuis 2006, de 165 %. Quant aux tourteaux (essentiellement soja, colza et tournesol), la hausse représente 194 % et 10 ans. 1/
 
  
 
Parallèlement à ces importations massives de fourrage, l’industrie laitière exporte environ 10 % du lait produit en Suisse sous forme de poudre (lait déshydraté). Cette exportation, qui bénéficie d’aides publiques, met sous pression le prix du lait à la production. Actuellement, selon Agroscope, le prix moyen à la production (env. 50 cts.) ne couvre pas, et de loin, le coût moyen de production (env. 1 franc).
 
Parallèlement à ces importations massives de fourrage, l’industrie laitière exporte environ 10 % du lait produit en Suisse sous forme de poudre (lait déshydraté). Cette exportation, qui bénéficie d’aides publiques, met sous pression le prix du lait à la production. Actuellement, selon Agroscope, le prix moyen à la production (env. 50 cts.) ne couvre pas, et de loin, le coût moyen de production (env. 1 franc).
Ligne 16 : Ligne 14 :
 
Comme dans le cas des productions végétales, ces phénomènes de concentration nuisent à la diversité biologique : diminution des races différentes de vaches, appauvrissement du pool génétique, diminution de la variété des micro-organismes qui ensemencent les fromages.
 
Comme dans le cas des productions végétales, ces phénomènes de concentration nuisent à la diversité biologique : diminution des races différentes de vaches, appauvrissement du pool génétique, diminution de la variété des micro-organismes qui ensemencent les fromages.
  
<small>1/ Uniterre, Dossier pédagogique lait 2018.</small>
+
 
 +
<small>14/ Uniterre, Dossier pédagogique lait 2018.</small>

Toutes les contributions à SPP La Fève sont considérées comme publiées sous les termes de la Creative Commons paternité – non commercial – partage à l’identique (voir SPP La Fève:Copyrights pour plus de détails). Si vous ne désirez pas que vos écrits soient modifiés et distribués à volonté, merci de ne pas les soumettre ici.
Vous nous promettez aussi que vous avez écrit ceci vous-même, ou que vous l’avez copié d’une source provenant du domaine public ou d’une ressource libre similaire. N’UTILISEZ PAS DE TRAVAUX SOUS DROIT D’AUTEUR SANS AUTORISATION EXPRESSE !

Annuler Aide pour la modification (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)